Madagascar News- Current Issues and Perspectives

Posts Tagged ‘Human Rights’

TEMOIGNAGE TODAY: RED ALERT IN MADAGASCAR

In Economics, French, Human Rights, Politics, Society, Testimonies, Uncategorized on March 4, 2015 at 3:20 am

Sad News in Madagascar. Old and new compounded, Madagascar is literally sinking, getting buried under rising watersCyclone after cyclone, Madagascar and its population struggles to withhold the sad truth: hope is a fading dream. The tides of people’ s desperation and helplessness are not getting lower, as even the driest regions and now the capital region of Analamanga, also known as Antananarivo or Tana, have been hit by high waters. Madagascar needs help. It is evident that the Malagasy Government  was not prepared for this disaster, and much less for any ensuing ones. The following is a most recent story, straight from Madagascar.

Madagascar: Le Ciel est Gris

Analamanga Region - March 3, 2015

Analamanga Region: Clear here – March 3, 2015 ©MarcSteave_DagoNewsReader

 

Madagascar , appelé « l’Ile Rouge », est frappé chaque année par des catastrophes naturelles. Situé dans la zone de l’Océan Indien, il ne peut pas  être épargné par les dépressions tropicales lors des saisons de pluies, parfois transformées en cyclones. Ces dernières années, plusieurs régions de l’île ont vraiment souffert. En 2012 le cyclone Giovanni a ravagé la partie Est; deux semaines après la tempête Irina n’a pas ménagé. En 2013 Haruna a fait plusieurs dégâts, et cette année le cyclone Chedza a fait enregistrer près de 69 décès et 156 178 sinistrés. Plus de 54 000 personnes ont été déplacées suite aux effondrements des maisons et des glissements de terrains. Des éboulements de terrain ont coupé plusieurs routes nationales rendant ainsi difficile sinon impossible les liaisons entre les régions, ce qui rend encore plus difficile les approvisionnements. Pire encore: alors que le riz est l’alimentation principale de la population, des centaines d’hectares de rizières sont complètement détruites. Et alors que le Gouvernement n’a encore  pratiquement pas  trouvé la solution pérenne à ce lourd bilan, le cyclone Fundi a causé plusieurs milliers de sinistrés et d’inondations dans le sud de Madagascar. Comme c’est encore la saison des pluies, les précipitations sont très abondantes ces derniers jours si bien que selon le bulletin hydrologique la plaine d’Antananarivo est en alerte rouge depuis une semaine.

 

Un Bilan Plus que Lourd: Décès, Sinistrés, 4 000 ha de Rizières Anéantis

Un bilan plus que lourd depuis ces vingt dernières années car toutes les plaines d’Analamanga sont aujourd’hui inondées dû aux pluies incessantes depuis près d’une semaine ; quatre digues de protection ont cédé jeudi dernier vers 3h du matin, dont trois de la Sisaony. Toute la commune rurale de Soavina (partie Est de la ville) est totalement inondée avec ses 500 maisons d’habitation. Les responsables de cette commune ont évacué d’urgence les sinistrés avec les moyens du bord, le corps des sapeurs- pompiers est venu prendre le relais plus tard. Les mesures d’urgence sont maintenant prises par le Ministère chargé des Travaux publics pour la réparation de la route et des digues sur cette partie pour empêcher que toute la zone Forello de Tanjombato et même la capitale ne soit  inondée. Il en est de même dans la partie Ouest où deux digues de la rivière d’Imamba ont rompu coupant la route qui relie la Capitale de Sabotsy Namehana. L’eau est montée jusqu’à 1,50m au-dessus de la route. Des voitures ont été emportées par les courants d’eau et les communes environnantes sont actuellement sous l’eau. Les statistiques établis par le Bureau National de la Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) sont plutôt lourds pour ces quelques jours ; 16 décès, près de 41 581 sinistrés, plus de 20 000 personnes ont été contraints à quitter leurs maisons dans la région d’Analamanga . Dans la région d’Alaotra qui est le silo du riz, 4 000 ha de rizières sont anéantis. Ce bilan n’est que provisoire cependant. Toujours est-il, la vigilance est à l’ordre du jour car les zones à risque sont nombreuses.

Insalubrité Persistante

Un problème majeur est le manque de sites d’hébergement pour les sinistrés. Les tentes s’avèrent insuffisantes. Le manque d’hygiène dans ces sites persiste car plusieurs familles sont hébergées sous une même tente. Beaucoup de familles sont hébergées par de bonnes volontés. Jusqu’à présent, l’on se demande comment le Gouvernement va résoudre ce problème. Certains sinistrés demandent de l’aide, et jusqu’à ce jour se plaignent d’une répartition inégale des aides: manque de vivres et de sites d’hébergement.

Pourquoi les Autorités restent-elles Silencieuses ?

Il semble curieux que malgré les appels à l’aide, dans les médias et autres, le Président de la République n’ait pas daigné descendre immédiatement sur les lieux constater de visu ce qui se passait alors qu’il s’agit d’une urgence. Il est de son devoir de le faire comme tout Président digne de ce titre, ne serait-ce que pour soutenir ces gens moralement. Mais non, le Président Hery Rajaonarimampianina n’est intervenu que plusieurs heures après l‘évacuation des sinistrés et pour déclarer que « C’est le non-respect de la loi qui nous a conduits à cette situation. Des leçons seront prises et l’État va prendre ses responsabilités. » Ah ! Mais quel respect de la loi ? En quoi ces pauvres gens n’ont-ils pas respecté la loi ? Des propos déplacés dans ce genre de situation. Est-ce aux contribuables qu’il revient de prendre des mesures préventives pour éviter ces catastrophes ? Ces gouvernants ignorent peut-être que Madagascar est un pays qui subit des intempéries ? Nous n’en sommes pas au premier cyclone …. Ne parlons pas de l’état de toutes les routes à cause des pluies, quelles solutions ? A qui la faute ? Qui doit prendre les décisions ? Les mesures ? Certains membres du Gouvernement disent que les inondations sont causées par ces constructions illicites sur les bords des digues et canaux. Certes, ces personnes n’ont pas respecté la loi, mais qu’ont fait les responsables de la Commune pour empêcher ces constructions ? Pourquoi n’avoir pas éduqué ces personnes sur les dangers que cela peut occasionner. Pourquoi ne pas offrir l’opportunité de faire des logements sociaux ? De l’argent de l’Etat est bien dépensé autrement que pour des nécessités. Encore une fois, la météo prévoit de fortes pluies pour la semaine à venir. Espérons que les solutions prises par le ministère de la Défense nationale et le BNGRC vont beaucoup aider.

E. Raeliarisoa

E. Raeliarisoa est Consultante Juridique, spécialisée en contentieux en matière civile, commerciale et sociale. Elle accompagne les entreprises en création, diagnostic et gestion de projets, et prête conseil aux particuliers. Elle habite la banlieue de la Région d’Analamanga.

Advertisements

Qui Sera Le Prochain President Elu? Part II

In Economics, Elections, French, Human Rights, Politics, Society, Uncategorized on January 14, 2014 at 2:53 am

Et Maintenant, Que Madagascar Va-t-elle Faire?

matvonline
 

Les élections sont terminées, les résultats proclamés et remis en question. Que reste-t-il à faire, quels que soient les résultats des complaintes? Il semblerait que Madagascar soit de nouveau dans l’incertitude, et la lassitude de l’insécurité sociale et politique. La logique serait de respecter le processus électoral, démocratique. Mais y-a-t-il encore une logique dans ce pays qui souffre une misère rampante et révoltante? Une chose est certaine: la population veut vivre normalement, décemment. Est-ce tant à demander?

Malheureusement la solution n’était pas dans l’abstention…Ce n’est pas toujours le meilleur choix de laisser les autres gagner par “ne rien dire”. Une voix, un vote fait la différence entre la vie et la mort…Madagascar ne l’a pas encore appris. Le processus démocratique, c’est un long chemin cahoteux

En Prélude au Prochain Post…A Sharp Analysis

The Huffington Post has just published a sharp analysis of the situation in Madagascar. This is the best and most impartial article that I have read for the longest time on the subject…

 

Pleure, Madagascar, Pleure….(Part II)

In Culture, Economics, Human Rights, Politics, Society, Terror on September 9, 2013 at 9:04 pm

Un Brin d’ Espoir

Au moins, il y a un petit brin d’espoir puisque les élections devraient être sur les rails, maintenant que trois majeurs protagonistes sont officiellement éliminés de la liste des candidats viables. Reste à savoir que faire des 31 autres candidats! Cela frise le burlesque. Pauvre citoyen: où donner de la tête? D’autant plus qu’à Madagascar, une élection présidentielle ne se fait pas sans équivoque.

source: matvonline

Aux dernières nouvelles le Président Ravalomanana a déclaré de son exil en Afrique le boycott des élections. De nouveau, Madagascar doit-elle épouser les pratiques d’autrui au détriment de son identité en voie de disparition? A quand la maturité politique qui ferait finalement de Madagascar un réel, crédible interlocuteur sur le plan international? En attendant, le local terrorisme grimpe – non que cela ait jamais été absent ces dernières années – mais cette fois-ci s’adressant aux nations étrangères pour excessive ingérence aux élections par un groupe jusqu’ici inconnu qui se déclare être “Défenseurs de la souveraineté nationale”.

Alors, comme d’habitude, l’on attend le déroulement des choses et l’on espère, faute de mieux…En tant qu’individu, à des niveaux personnels, que peut-on faire pour améliorer la situation, à quelque niveau – domaine – que ce soit?…L’information est critique pour qui veut écouter…

Final Presidental Candidates Down to Thirty One!

In this country sadly plagued by unruliness, voters have to make their choice among the 31 remaining candidates. What a chore! The people of Madagascar deserve better than a political mascarade and manipulation. One needs to have access to better, if not just plain decent, living conditions to learn or re-learn some thinking process that will finally and hopefully elevate the country to become a credible partner in the international arena. It is a long way to go…each and everyone, at any level, has a role to make it happen. Madagascar is sobbing….

Malagasy Diaspora: A Few References

In Economics, French, Immigration/Emigration, Society on October 6, 2012 at 6:13 pm

Les immigrés d’Afrique subsaharienne en Europe : une nouvelle diaspora ?

  • The Migrants from Sub-Saharan Africa in Europe: A New Diaspora?
  • ¿Los migrantes de África subsahariana en Europa: una nueva diáspora?
A pertinent analysis by Dr. Jacques Barou, French ethnologist and Researcher, on the “social experience and identity” of  African migrants in France and United Kingdom, in relevance to “transnationalism and diaspora,” based on a 2008-2010 research.

vol. 28 – n°1 | 2012
Migrations, transnationalisme et diaspora : théorie et études de cas

http://www.mylinea.com/masombahiny/diaspora_malagasy/

A synopsis of Malagasy communities in the US, written by Rakotomalala, editor of the Francophone region for Global Voices:”The Malagasy community in North-America is (different) from the Malagasy community based in Europe,” being less “elitist” and “more easy going”.

This article does a quick analysis of the Malagasy population abroad, which is mostly in France and DOM-TOM region, particularly La Reunion Island, Germany, Switzerland, Belgium, Italy,Norway, and more recently in Canada and the USA, as well as on the African continent, main Africa. Of interest to the foreign reader, Madagascar, although often described as part of African Continent in terms of geopolitics, is more specifically one country of  the Indian Ocean Region. This identification applies not only to  trade and economics terms but also to origins and ancestry notions.  Often emigrated for political reasons, the Malagasy diaspora  is a community that is perfectly attuned to European values, says the article.

“Cette diaspora a son identité… Cette diaspora agit pour son pays… à travers son tissu associatif qui intervient en social, en humanitaire ou en développement… A travers ses attaches familiales… à travers ses investissements.”

“This diaspora has its own identity..It works for its country…thru social and humanitarian associations which tackle development issues…thru family links…via  investments.”

Madagascar as of Today: Never Boring, Always Enduring

In Economics, French, Human Rights, Society, Terror on May 3, 2012 at 12:25 am

Madagascar had a rocky start for the New Year . It would probably be more accurate to state that the New Year has seen a display of multiple conflicts in various areas, from economy to politics, through daily societal life. Never boring, always enduring. We are in May 2012 and the situation has not improved.

OLD NEWS in ACTUAL TIME: RAVALOMANANA IS A THREAT TO RAJOELINA

Ravalomanana whether present or absent from Antananarivo continues to be a serious threat to Rajoelina and his close associates. How else could be explained the facts that Ravalomamana has been refused twice or thrice re-entry to Madagascar? Similar situation happened to his wife who attempted to return by herself. And his son has been victim of an illegal search if not a police raid at his home.

April 28-May 2nd 2012: On a more recent tone, the Ravalomanana team led by sociologist and long-time political activist Manandafy Rakotonirina,  has made a public demonstration against the parliament, marking its on-going protest against the legitimacy of the current regime. The Rajoelina regime  had decided to counteract by dispersing the crowd, using tear gas. High profile members of the transitional parliament, including the head of the body, Mamy Rakotoarivelo, who had joined the rally were  not spared by military forces.  The Ravalomanana team had distanced itself from the “transitional” administration since the Rajoelina regime’s  attempts to eliminate Ravalomanana from presidential elections. Today, it clearly declares its separation from the transitional administration as long as mutually-agreed upon SADC requirements are not met and recommendations taken into account. There is a clear dissension between Rajoelina allies and the SADC. This latest is accused of interfering in “tactical and operational” functions  of the Malagasy security forces according to a declaration made by the leader of the gendarmerie, Madagascar internal security forces, General Ravalomanana.  Following the  rally, the former twice elected-president, Marc Ravalomanana himself had addressed via phone to his followers, according to La Gazette de la Grande Ile. According to La Vérité, some members of the military had joined the rally, signaling that the movement may grow bigger than expected by the HAT. Both opposing parties announced that there were some arrests, according to Midi Madagascar.

Worthy of noting is the most recent request of investigation filed  in South Africa against president Marc Ravalomanana for alleged crime against humanity in 2009, and published by Madagate, a news portal of the HAT.

Pr. RAYMOND RANJEVA, A FORMER VP OF THE INTERNATIONAL COURT OF JUSTICE, IN TRIAL IN MALAGASY CRIMINAL COURT

March 19, 2012: Judge Raymond Ranjeva, well-known in the legal world for his heavy curriculum vitae, formerly member of the Hague International Court of Justice (ICJ)  from 1991 to 2009, Vice-President of the ICJ  from 2003 to 2006, and Founding Member of the Malagasy Human Rights Committee  in 1971, did appear in Madagascar Criminal Court of Justice. Judge Ranjeva was allegedly accused of being involved in the 2010 army mutiny against Rajoelina. His trial, along with his daughter’s, Ranjeva-Ratsisalovanina, who was accused of the same crime,  has been a major event in Madagascar, and closely followed by international observers, including the United States and the United Nations. The Court acquitted Pr. Ranjeva on March 21. Military officers accused of the mutiny or BANI case were condemned from seven years to life of forced labor.  A letter from the SADC was read during the trial, calling for a suspension of the trial “until some of the roadmap’s articles are made clear.” The Court seemed to not have taken the letter into account. Evidently, Raymond Ranjeva being an international Human Rights figure made a difference. In Madagascar linkages between justice and executive power are stronger than ever, evidenced by a series of trials.

HAUSSE DES PRIX A LA CONSOMMATION: de + 0,8% à + 3,3%

L’indice des Prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse substantielle durant le premier trimestre 2012 selon le l’Institut National de la Statistique (Instat) de Madagascar, et selon le tableau suivant:

– Antsirabe: + 1% (Plateaux Sud/South of the Capital)
– Toamasina: +3,3% (Côte Est/ East Coast)
– Fianarantsoa: + 2,7% (Centre Sud/Mid-South)
– Antananarivo: +2,1% (Centre Plateaux/Capital Region)
– Majunga (1,8%) (Nord Ouest/North West)
– Tuléar+1,6% (Sud/South)
– Diégo Suarez: + 0,7% (Nord/North)

De même, le SMIG a été rehaussé a “100 011 Ariary brut” dans le secteur privé. Selon La Gazette cette hausse ne couvre pas la hausse des prix à la consommation.

Barataria - The work of Erik Hare

I don't break news, I fix it.

The Cyber Observer

Dadandry is on observation mode

valeriu dg barbu

©valeriu barbu

joeseeberblog

This WordPress.com site is the cat’s pajamas

Rizhen Topic

Art, Culture, Quotes, love, Sport, Trending Topic

Moolta

The official Moolta Blog

a peace of conflict

war, peace and conflict transformation

WordPress.com

WordPress.com is the best place for your personal blog or business site.

%d bloggers like this: